Mon chien me parle et communique à l'aide de signaux d'apaisement

Après vous avoir présenté le langage corporel canin en général lors d’une première capsule vidéo en collaboration avec Chrystel Leduc d'Éducation Canine Aux Pieds, nous vous présentons les signaux d’apaisement. Tout comme les humains, les chiens parlent constamment, mais de manière différente et plus subtile.


Afin d'être en mesure de lire votre chien avec un oeil plus aiguisé, il est important de savoir bien reconnaître leurs signaux d’apaisement, soit le langage de paix universel des chiens, leur assurance vie. En effet, plusieurs chercheurs suggèrent que les signaux d’apaisement ont un rôle dans la facilitation sociale et peuvent prévenir l’escalade d’agression entre deux chiens (1;2). Ces signaux sont plus subtils que ceux précédemment abordés, mais s’expriment aussi au travers des mouvements corporels du chien. Ils servent, pour leurs parts, à (3) :


  1. démontrer un inconfort,

  2. éviter les conflits ou les situations tendues,

  3. s’apaiser soi-même,

  4. exprimer des intentions pacifiques

Par exemple, un chien pourrait démontrer des signaux d’apaisement lorsqu'une personne ou un congénère canin(3) :

  • se met au-dessus de lui ;

  • le regarde directement de façon prolongée ;

  • à le visage trop près du sien ;

  • semble agressif et tendu ;

  • l’approche directement (approche cavalière et provocatrice) ;

  • se dispute avec un autre individu.

Ou encore lorsque le chien :

  • est excité et anticipe une récompense (nourriture, promenade, caresse, jeu, etc.) ;

  • est confus ;

  • se sent pris au piège ;

  • est fatigué et se fait demandé d’exercer quelque chose qu’il n’a pas envie de faire ;

  • etc.

Il est important de savoir reconnaître et décoder ces signaux, car ils vous permettent de mieux comprendre votre chien, et ainsi détecter dans quel état émotionnel il se trouve. En ne sachant pas les reconnaître ou même pire, en punissant le chien qui les utilise, vous risquez d’embrouiller votre animal, de faire en sorte qu’il ne les utilise plus, et qu’il communique à présent plus fortement de manière agressive et/ou nerveuse (3).


C'est la raison pour laquelle nous vous présentons notre interprétation des neuf signaux d’apaisement les plus communs et les plus facilement observables – il en existe pourtant plus de 30. Évidemment, ceux-ci dépendent du contexte dans lequel ils sont effectués.




1. Détourner la tête, le regard ou faire dos :

Si à votre approche, votre chien détourne la tête, détourne le regard ou vous fait dos, cela peut indiquer qu’il n’est pas certain de vos intentions. Il vous communique alors son inconfort. Il se peut qu’il n’ait tout simplement pas envie de votre proximité ou de vos caresses à ce moment.


Un chien qui est puni ferait de même. C’est une façon pour les chiens de facilement « régler » les conflits.


C’est aussi un signal que l’on observe fréquemment entre deux chiens, que ce soit un chiot ou un chien adulte. Par exemple, en langage chien, cela pourrait exprimer « Je ne te connais pas, n’approche pas trop rapidement, car tu me rends inconfortable ».



2. Renifler le sol :

Un chien qui renifle le sol quelques secondes à l’approche d’une personne ou d’un congénère canin peut également indiquer un inconfort ou une envie de ne pas interagir avec l’autre. Il pourrait également effectuer ce comportement lorsque vous le rappelez sur un ton de voix grave, menaçant ou les deux. Dans ce dernier cas, ce n’est pas parce qu’il est têtu ou qu'il semble prendre son temps en reniflant le sol avant de revenir vers vous, mais plutôt parce qu’il se sent inconfortable et tente d'éviter un éventuel conflit.


Tentez de remarquer si votre chien renifle le sol, la prochaine fois que vous croiserez une personne ou un objet inconnu (les sacs de poubelles sont effrayants ;)!) lors de vos promenades ou bien lorsque vous êtes dans un environnement bruyant et très stimulant.


Dans un autre contexte, les chiens demeurent des chiens. Ils aiment parfois renifler le sol pour suivre une piste ou pour simplement y sentir une odeur particulière. Dans ce cas, le chien renifle le sol de façon plus persistante et sur une plus longue période de temps. Alors que, le signal d’apaisement se fera à répétition (renifle le sol, remonte la tête et renifle le sol à nouveau) et généralement sur une plus courte période (3).




3. Bâiller :

Le chien qui bâille avant de s’endormir ou à son réveil est simplement un signe de fatigue ou de bon repos, et non pas un signal d’apaisement. Cependant, un chien qui bâille au parc à chien ou dans tout autre environnement stimulant ne signifie certainement pas qu’il est fatigué. Cela devrait plutôt vous indiquer qu’il communique convenablement en exprimant aux autres ses intentions pacifiques et/ou son inconfort.


Par exemple, lors de nos consultations à domicile, il n’est pas rare que le chien bâille à répétition, et cela dès notre arrivée. Dans une telle situation, l’arrivée d’une nouvelle personne à votre domicile pourrait être une expérience qui rend votre animal nerveux.


Autre exemple, lors des promenades à domicile, certains chiens bâillent à notre arrivée, ou lorsque l’on met nos chaussures et notre manteau puisqu’ils anticipent la promenade et ont hâte d’y aller.



4. Se lécher le bout du nez ou les babines :

Un chien qui n’est pas en train de boire ou de manger et qui se lèche le bout du nez ne démontre pas un signal d’apaisement. Par contre, si vous faites une accolade à votre chien ou si vous êtes en train de le photographier et qu’il se lèche subtilement, rapidement et à répétition le bout du nez, c’est une autre histoire. On parle ici d’un signal d’apaisement démontrant un inconfort; un malaise



5. Se secouer :

Ce signal d’apaisement permet au chien d’évacuer les tensions suite à une situation conflictuelle, inconfortable, désagréable ou même trop excitante pour lui.

Les chiens effectuent souvent ce comportement lors de jeux : à la suite d'une course folle ou à une bonne bagarre, les deux chiens prennent une pause et se secouent.


Aussi, portez attention la prochaine fois que vous terminerez de brosser Fido, ou encore après lui avoir enlevé son harnais. Ce sont des situations qui peuvent lui être inconfortables et ainsi lui donner envie de secouer afin d’évacuer la tension.