Apprendre facilement à son chien la commande "Assis"

Selon la Dre Karen Overal (2013), vétérinaire comportementaliste, tous les chiens devraient pouvoir apprendre et répondre à la commande « assis » afin d’obtenir une ressource ou un droit quelconque, et ce, dès leur plus jeune âge. Pourquoi? Puisque de demander à son chien de s’assoir en échange de quelque chose d’agréable pour lui, prépare mentalement le chien à apprendre. Il y apprendra par exemple à se tourner vers son maître pour obtenir des informations sur ce qu’il est censé faire et/ou sur son environnement – devrait-il s’inquiéter, s’énerver, ou plutôt demeurer calme? L’utilisation de la commande « assis » lui confère également des repères sociaux en structurant la relation chien-maitre pour la rendre plus claire. Le chien se sent donc en sécurité et apprend à demeurer calme pour obtenir une interaction favorable.



Le protocole de déférence de Karen Overal (2013) ne demande qu’une seule chose au chien, soit s'assoir calmement et regarder son humain, dès que le chien veut ou a besoin de quelque chose. Par exemple, avant d’obtenir son bol de nourriture ou un jouet interactif, avant de monter sur le divan, avant de pouvoir sortir de la maison, avant d’obtenir des caresses à l’arrivée d’une personne à la maison, etc. « S'assoir est un signe de déférence pour les chiens; et si le chien est calme, silencieux, détendu, et regarde la personne, le chien sera plus réceptif à toute information que la personne est en mesure de transmettre au chien. Tout simplement. » (Cassoret, 2019).

Mais comment apprendre la commande « assis » à son chien? Vici une technique toute simple, qui fonctionne pour plus d’un chien, le « leurre » :

1. Porter une gâterie au museau du chien, puis diriger doucement celle-ci jusqu'au-dessus de sa tête. Pas trop haut puisqu’il pourrait vouloir sauter pour l’obtenir ni trop bas où il ne ferait que tenter de la manger. Suivant la gâterie des yeux, le chien devrait soulever sa tête. Généralement, un chien qui lève la tête abaisse ses fesses de lui-même. Dès qu’il posera ses fesses au sol, dites votre marqueur de récompenses (« Bravo / Yes / Bon chien »), puis récompensez-le. Répétez l'exercice plusieurs fois, jusqu’à l’obtention d'un minimum de 5 succès consécutifs.


*** Astuce : Certains chiens reculent ou lieu d’abaisser leur fessier. Il serait donc plus facile pour ces chiens de faire l’exercice devant un mur ou un meuble, tel qu’un divan, ce qui l’empêchera de reculer.


2. Faites de même qu’en 1), mais leurrer le chien uniquement avec vos doigts, sans gâterie dans les mains. Faites donc semblant de tenir une gâterie dans votre main sans toutefois en avoir une. Il s’assoit? Marquez – « Yes! » « Bravo! » « Bon chien! » - puis récompensez votre chien de l’autre main! Répétez l’exercice plusieurs fois jusqu’à l’obtention d'un minimum de 5 succès consécutifs.



3. Ajoutez votre commande verbale « assis ». Dites le mot « assis » suivi de 2 secondes plus tard votre commande physique, c’est-à-dire le geste de votre main allant du museau jusqu’au-dessus de sa tête. Toujours dire votre marqueur « Yes / Bon chien / Bravo » dès que les fesses du chien touchent le sol, suivi d’une récompense. Répétez jusqu’à ce que le chien s’asseye suite à votre commande verbale, avant même que vous ayez effectué votre commande physique. L’apprentissage de cette étape peut être plus long et difficile pour votre chien que les précédentes. Persévérez et soyez clair dans votre demande : « nom du chien + « assis », la commande verbale + commande physique » = une récompense.


***Astuce : Évitez de dire votre commande verbale « assis » dès le début de l’entraînement. Votre chien ne sait même pas encore comment s’assoir et encore moins la signification du mot « assis ». En effet, vous pourriez tout aussi bien entraîner votre chien à s’assoir avec le mot « fourchette »! Du vrai chinois ce qu’on leur enseigne ;)! Il est donc préférable de ne pas le répéter sans cesse et inutilement.



4. Votre chien comprend bien à présent la commande verbale ainsi que la commande physique? Amusez-vous! Entrainez votre chien à demeurer assis plus longtemps. Entrainez-le à s’assoir sur demande à distance, soit à 1 mètre, 2 mètres, etc., de lui. Entrainez-le à le faire dans différents environnements : à la maison, chez vos parents, au parc, lors d’une promenade, etc. Répétez ! Vous devez idéalement être en succès peu importe l'environnement ou la situation :)



5. Dès que la commande « assis » semble acquise par votre chien, il est conseillé de rendre votre ratio de récompenses sous forme de gâteries, variables. C’est-à-dire que le chien en obtiendra une uniquement 1X sur 2 « assis », sur 3, sur 4, sur 2, sur 5, etc. Cela vous permettra de ne pas avoir un chien qui vous obéit uniquement lorsque vous avez une récompense entre les doigts. Votre chien pourrait toutefois obtenir d’autres types de récompenses : s’assoir pour avoir le droit de monter sur le divan, s’assoir pour aller prendre une promenade, s’assoir pour que vous lui lanciez son jouet, etc.



Poursuivez votre lecture :


- Chien têtu ou non motivé ? Comment faire pour qu'il m'écoute ?

- Utilisez le renforcement positif afin de créer une relation saine entre vous et votre compagnon canin





Véronique Chantal











Références:


- Cassoret, M. (2019). Notes de cours comportement canin et intervention. Azca

- Overall, K. L. (2013). Manual of Clinical Behavioral Medicine for dogs ans cats, Canada: Elsevier.

Suivez le chieN futé!
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
articles RÉCENTS
Archives
Recherche
Véronique Chantal, M.Sc.
Spécialiste en comportement animal

Tel: 514 830-1316       info@centreducatifchienfute.com 

Montréal, Rive-Nord (Repentigny, Terrebonne, Mascouche) et Rive-Sud (Longueuil, Boucherville, etc.)

  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© Copyright 2014 Centre Éducatif Le Chien Futé. Tout droit réservé 

  • Black LinkedIn Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon